Méthodes et formules pour Puissance et effectif de l'échantillon pour 1 test d'équivalence pour plan croisé 2x2

Sélectionnez la méthode ou la formule de votre choix.

Calcul de la puissance pour la moyenne de test – moyenne de référence (différence)

Cette rubrique décrit le mode de calcul de la puissance lorsque vous sélectionnez Moyenne du test - moyenne de référence (différence) dans Hypothèse sur.

Puissance

Soit tα,v la valeur critique (unilatérale) α supérieure pour une loi T avec v degrés de liberté. La puissance pour l'hypothèse alternative bilatérale de Limite inférieure < moyenne du test - moyenne de référence < limite supérieure est exprimée de la façon suivante :

Pour l'hypothèse alternative de Moyenne du test > moyenne de référence ou Moyenne du test - moyenne de référence > limite inférieure, la puissance est exprimée de la façon suivante :

Pour l'hypothèse alternative de Moyenne du test < moyenne de référence ou Moyenne du test - moyenne de référence < limite supérieure, la puissance est exprimée de la façon suivante :

où la CDF (x ; v, λ) est la fonction de répartition, évaluée à x, pour une loi T non centrale avec le paramètre de non-centralité λ et v degrés de liberté.

Degrés de liberté

Les degrés de liberté, v, sont exprimés de la façon suivante :

Pour les calculs de puissance, n est supposé être le même pour les deux séquences.

Paramètres de non-centralité

Le paramètre de non-centralité correspondant à la limite d'équivalence inférieure est dénoté par λ1 et exprimé de la façon suivante :

σ est l'écart type pour chaque sujet.

Pour l'hypothèse alternative de Moyenne du test > moyenne de référence, δ1 = 0.

Le paramètre de non-centralité correspondant à la limite d'équivalence supérieure est dénoté par λ2 et exprimé avec la formule suivante :

δ2 est la limite d'équivalence supérieure.

Pour l'hypothèse alternative de Moyenne du test < moyenne de référence, δ2 = 0.

Notation

TermeDescription
αseuil de signification pour le test
Dmoyenne de la population de test moins la moyenne de la population de référence
δ1limite d'équivalence inférieure
δ2limite d'équivalence supérieure
nnombre de participants dans chaque séquence. (Pour les calculs de puissance, n est supposé être le même pour les deux séquences.)

Calcul de la moyenne du test/de référence (rapport, par transformation logarithmique)

Cette rubrique décrit le mode de calcul de la puissance lorsque vous sélectionnez Moyenne du test / moyenne de référence (rapport, par transformation log) dans Hypothèse sur.

Puissance

Soit tα,v la valeur critique (unilatérale) α supérieure pour une loi T avec v degrés de liberté. La puissance pour l'hypothèse alternative bilatérale de Limite inférieure < moyenne du test / moyenne de référence < limite supérieure est exprimée de la façon suivante :

La puissance pour l'hypothèse alternative de Moyenne du test / moyenne de référence > limite inférieure est exprimée de la façon suivante :

La puissance pour l'hypothèse alternative de Moyenne du test / moyenne de référence < limite supérieure est exprimée de la façon suivante :

où la CDF (x ; v, λ) est la fonction de répartition, évaluée à x, pour une loi T non centrale avec le paramètre de non-centralité λ et v degrés de liberté.

Degrés de liberté

Les degrés de liberté, v, sont exprimés de la façon suivante :

Pour les calculs de puissance, n est supposé être le même pour les deux séquences.

Paramètres de non-centralité

Le paramètre de non-centralité correspondant à la limite d'équivalence inférieure est dénoté par λ1 et exprimé de la façon suivante :

σ est l'écart type pour chaque sujet comme décrit ci-dessous.

Le paramètre de non-centralité correspondant à la limite d'équivalence supérieure est dénoté par λ2 et exprimé de la façon suivante :

Sigma

L'écart type, σ, est calculé à l'aide du coefficient de variation (Coeff Var) pour chaque sujet comme suit :

Notation

TermeDescription
αseuil de signification pour le test
ρrapport entre la moyenne de la population de test et la moyenne de la population de référence
δ1limite d'équivalence inférieure
δ2limite d'équivalence supérieure
nnombre de participants dans chaque séquence. (Pour les calculs de puissance, n est supposé être le même pour les deux séquences.)

Calcul de l'effectif de l'échantillon

Si vous indiquez les valeurs de la puissance et de la différence (ou du rapport), Minitab calcule l'effectif de l'échantillon. Minitab utilise la formule de puissance appropriée et un algorithme itératif afin d'identifier le plus petit effectif de l'échantillon, n, pour lequel la puissance est supérieure ou égale à la valeur spécifiée. La puissance réelle pour n est susceptible d'être supérieure à la puissance indiquée. Cela est dû au fait que n doit être une valeur d'entier discrète et qu'aucune valeur n n'est susceptible de générer exactement la valeur de puissance spécifiée.

Calcul de la différence

Si vous indiquez les valeurs de la puissance et de l'effectif de l'échantillon, Minitab calcule les valeurs de la différence. Minitab utilise la formule de puissance appropriée et un algorithme itératif afin d'identifier la plus petite différence et/ou la plus grande pour laquelle la puissance est supérieure ou égale à la valeur spécifiée.

Calcul du rapport

Si vous indiquez les valeurs de la puissance et de l'effectif de l'échantillon, Minitab calcule les valeurs du rapport. Minitab utilise la formule de puissance appropriée et un algorithme itératif afin d'identifier le plus petit rapport et/ou le plus grand rapport pour lequel la puissance est supérieure ou égale à la valeur spécifiée.
En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de personnalisation du contenu.  Lisez notre politique