Rapport 7 : Performances de produit

Le rapport Performances de produit calcule les mesures de performances cumulées lorsque les éléments de niveau inférieur sont combinés en une unité de niveau supérieur.

Composante
Colonne facultative qui permet d'indiquer les noms des composantes. Si vous n'indiquez pas de nom, Minitab attribue des nombres sous la forme d'ID.
Déf. d'obs.
Nombre de défauts observés.
Unités d'obs.
Nombre d'unités de chaque composante observées.
Opp. par unité

Nombre d'opportunités (pour le défaut) par unité.

Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique Que sont les opportunités par unité ?.

Cmplx

Dénombrements de complexités pour chaque composante. Vous pouvez ajuster les unités et les défauts observés en définissant les proportions pour chaque composante. Par exemple, pour constituer un ensemble plus grand, vous avez besoin de 1 unité de la composante 1, de 6 unités de la composante 2, de 5 unités de la composante 3, et ainsi de suite.

La colonne de complexité n'est pas obligatoire, mais l'utilisation de valeurs de complexité permet de réduire les effets d'un échantillonnage disproportionné. S'il n'existe aucune proportion, entrez une colonne composée uniquement de valeurs 1.

Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique Qu'est-ce que la complexité ?.

Définitions ajustées
Les défauts observés sont ajustés (ou pondérés) en fonction des informations sur la complexité. Si aucune unité de complexité n'est fournie, les défauts ajustés sont les mêmes que les défauts observés.
Unités ajustées
Les unités observées sont ajustées (ou pondérées) en fonction des informations sur la complexité. Si aucune unité de complexité n'est fournie, les unités ajustées sont les mêmes que les unités observées. Toutes les composantes possédant la même complexité présentent les mêmes unités ajustées. Dans l'exemple, les composantes 7 et 12 présentent une complexité égale à 3 et des unités ajustées égales à 234.  
Nbre total d'opp. ajusté
La valeur de cette colonne est la multiplication de la colonne Unités ajustées par la colonne Opp. par unité. Si les dénombrements d'unités n'étaient pas ajustés, le nombre total d'opportunités serait asymétrique en faveur des composantes possédant davantage d'unités observées, ce qui affecterait les calculs des statistiques sur les performances. L'utilisation de valeurs de complexité permet justement de réduire les effets d'un échantillonnage disproportionné.
DPU
Défauts par unité (nombre de défauts divisé par le nombre d'unités).
DPMO

Défauts par million d'opportunités (valeur Unités ajustées divisée par la valeur Nbre total d'opp. ajusté, multipliée par 1 million)

Si les dénombrements d'unités n'étaient pas ajustés, le nombre total d'opportunités serait asymétrique en faveur des composantes possédant davantage d'unités observées.

Z.Décalage

Valeurs permettant de représenter le décalage de sigma à long terme supposé. Si aucune valeur n'est spécifiée, Minitab utilise 1,5 comme valeur par défaut.

Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique Valeur de Z.référence comme estimation de la capabilité sigma.

Z.ST
Scores Z calculés à partir de la valeur DPMO et du Z.décalage.
Rendement synthétique global

Rendement de chaque composante. Il s'agit de la probabilité selon laquelle aucune opportunité de la composante n'aboutit à un défaut.

Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique Que sont le rendement synthétique global et le rendement cumulé ?.

Rendement synthétique

Rendement cumulé de chaque composante. La probabilité d'avoir une unité correcte de la composante 2 est exprimée par le rendement synthétique global (YTP), de valeur 0,996698. Pour constituer un ensemble plus grand, vous avez besoin de 6 unités de la composante 2. La probabilité d'avoir 6 unités correctes de la composante 2 est exprimée par le rendement synthétique, en l'occurrence (0,996698)6 = 0,980350.

Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique Que sont le rendement synthétique global et le rendement cumulé ?.

Rapport 8A : Références de produit (DPMO en fonction de Z.référence)

Le rapport Références de produit (DPMO en fonction de Z.référence) affiche une vue graphique des statistiques de référence pour la collecte des composantes figurant dans le rapport sur le produit.

Le pourcentage d'éléments défectueux (DPMO) est une mesure des performances à long terme. La valeur Z.référence ST est une mesure des performances à court terme.

Les emplacements des groupes de points indiquent les zones où les capabilités des procédés ont tendance à se concentrer. Dans l'exemple ci-dessus figurent un groupe juste au-dessous de 4 sur l'échelle Z.ST et un autre près de 4,5. Par conséquent, de nombreux procédés utilisés ici sont exécutés entre la limite située juste au-dessous de 4 sigma et celle située juste au-dessus de 4 sigma. Cette situation est assez fréquente.

Rapport 8B : Références de produit (Z.décalage en fonction de Z.référence)

Le rapport Références de produit (Z.décalage en fonction de Z.référence) affiche une autre vue des statistiques de référence pour la collecte des composantes figurant dans le rapport sur le produit.

Ce graphique compare le caractère contrôlable de chaque composante (Z.décalage) et la capabilité de chaque composante (Z.ST). En règle générale, les valeurs Z.décalage se situent dans la bande horizontale (Zone de contrôle typique), tandis que les valeurs Z.ST se trouvent dans la bande verticale (Zone de technologie moyenne).

Les performances Six Sigma sont atteintes à des niveaux élevés de Z.référence et à des niveaux bas de Z.décalage.

Z.Décalage

  • Les valeurs basses de Z.décalage correspondent aux caractéristiques qui sont très bien contrôlées.
  • Les valeurs élevées de Z.décalage correspondent aux caractéristiques qui sont mal contrôlées.

Z.référence ST

  • Les valeurs élevées de Z.référence correspondent aux caractéristiques qui représentent une supériorité technologique.
  • Les valeurs basses de Z.référence correspondent aux caractéristiques qui représentent une infériorité technologique.

Dans l'exemple ci-dessus, toutes les composantes possèdent un Z.décalage de 1,5 sigma, ce qui correspond à la valeur par défaut lorsque les valeurs Z.décalage réelles sont inconnues. Environ la moitié des composantes possède des valeurs Z.référence se trouvant dans la zone de technologie moyenne. L'autre moitié des composantes possède des valeurs se trouvant sur le côté droit, ce qui indique une capabilité supérieure à la moyenne.

Rapport 8C : Références de produit (Capabilité, complexité, contrôle)

Sans tenir compte des informations sur la complexité

Lorsque vous n'incluez pas les informations sur la complexité, le rapport Références de produit comprend les graphiques suivants :
  • YTP : diagramme de Pareto inverse des rendements (YTP - rendement synthétique global)
  • Opp. par unité : opportunités par unité pour les composantes, classées par valeurs YTP
  • Z.ST : valeurs Z.ST pour les composantes, classées par valeurs YTP
  • Z.Décalage : valeurs Z.Décalage pour les composantes, classées par valeurs YTP

Dans le graphique YTP, identifiez les composantes qui présentent la pire qualité, puis consultez les diagrammes situés au-dessous afin de déterminer si le problème est dû à une forte complexité (nombre d'opportunités), à une faible capabilité (Z.ST) ou à un mauvais contrôle (Z.Décalage) du procédé.

Dans l'exemple ci-dessus, la composante 18 présente la pire qualité, un nombre d'opportunités modéré et une capabilité en deçà de la moyenne. L'amélioration de la capabilité aura le plus fort impact sur l'amélioration de la qualité.

En tenant compte des informations sur la complexité

Lorsque vous incluez les informations sur la complexité, le rapport Références de produit comprend les graphiques suivants :
  • YRT : diagramme de Pareto inverse des rendements cumulés (YRT - rendement synthétique)
  • Nombre total d'opp. par unité : opportunités par unité pour les composantes, classées par valeurs YRT
  • Z.ST : valeurs Z.ST pour les composantes, classées par valeurs YRT
  • Z.Décalage : valeurs Z.Décalage pour les composantes, classées par valeurs YRT

Gardez à l'esprit que le rendement synthétique (YRT) global représente la probabilité qu'une seule unité de la totalité de la collecte de composantes puisse être produite sans aucun défaut. Les composantes possédant les valeurs de rendement synthétique de niveau composante les plus faibles contribuent le plus au rendement synthétique global. Par conséquent, l'amélioration de ces composantes est essentielle pour l'amélioration du rendement synthétique global.

Dans l'exemple ci-dessus, la composante 17 présente le rendement synthétique le plus faible, un nombre d'opportunités bas et une faible capabilité. L'élévation du Z.ST moyen pour la composante 17 aura le plus fort impact sur l'amélioration de sa qualité et permettra d'améliorer la qualité globale du produit.

La composante 11 (troisième plus mauvaise composante) présente un nombre d'opportunités élevé et une bonne capabilité. La réduction du nombre d'opportunités aura le plus fort impact sur l'amélioration de la qualité de la composante 11, puisque la capabilité est déjà assez bonne.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de personnalisation du contenu.  Lisez notre politique