Carte de diagnostic P - Généralités

Utilisez la fonction Carte de diagnostic P pour vérifier la présence d'une surdispersion ou d'une sous-dispersion dans les données relatives aux défectueux. Un élément défectueux présente au moins un défaut qui le rend inacceptable. En cas de surdispersion, un nombre plus élevé de points peuvent se retrouver hors des limites de contrôle sur une carte P classique. A l'inverse, en cas de sous-dispersion, un nombre insuffisant de points peuvent apparaître hors des limites de contrôle sur une carte P classique. La carte P' de Laney offre un ajustement pour ces problèmes.

Par exemple, le service de radiologie d'un hôpital souhaite suivre la proportion de patients qui ont besoin de refaire un examen en raison d'erreurs d'imagerie médicale. En raison du grand nombre de patients, le service utilise la carte de diagnostic P pour vérifier la présence d'une surdispersion dans les données. Le rapport entre la variation observée et la variation attendue est de 175,7 %. Cette valeur indique la présence d'une surdispersion, car elle est supérieure à la limite de confiance supérieure, qui est de 136,6 %. Le service doit utiliser une carte P' de Laney au lieu d'une carte P classique pour suivre la proportion des éléments non conformes.

Où trouver cette analyse

Pour effectuer un test de carte de diagnostic P, sélectionnez Stat > Cartes de contrôle > Cartes aux attributs > Carte de diagnostic P.

Quand utiliser un autre test

Un élément défectueux présente au moins un défaut qui le rend inacceptable. Si vous pouvez uniquement déterminer si un élément est défectueux ou non, utilisez ce test. Si vous pouvez compter le nombre de défauts sur chaque élément, utilisez Carte de diagnostic U.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de personnalisation du contenu.  Lisez notre politique