Fonction des moyennes cumulées pour la Courbe de croissance non paramétrique

Le diagramme de la fonction des moyennes cumulées représente les valeurs cumulées moyennes en fonction du temps. La fonction présente une courbe en escalier avec des degrés au niveau des défaillances de système (réparations) ou des bornes des intervalles. Utilisez ce diagramme pour déterminer si votre système s'améliore, se détériore ou reste constant.

Le diagramme fournit des informations sur le schéma des défaillances de système, à savoir :
  • Une fonction linéaire indique que les défaillances système restent constantes dans le temps.
  • Une courbe concave indique que la durée entre les défaillances augmente dans le temps. Cet aspect indique que la fiabilité de votre système s'améliore.
  • Une courbe convexe indique que la durée entre les défaillances diminue dans le temps. Cet aspect indique que la fiabilité de votre système se détériore.

Vous pouvez définir la valeur minimale de l'échelle X sur le moment de la première défaillance afin de visualiser plus facilement le taux de défaillance.

Exemple de résultats

Interprétation

Pour les données de fiabilité des freins, l'estimation de la fonction des moyennes cumulées est indiquée pour chaque type de composant de frein. Grâce au diagramme, l'ingénieur tire les conclusions suivantes :
  • La fonction représentant le composant de frein de type 2 est relativement linéaire, non courbée et orientée vers le haut jusqu'à 450 jours environ. Par conséquent, le taux de défaillance pour le composant de frein de type 2 est relativement constant jusqu'à 450 jours.
  • La fonction représentant le composant de frein de type 1 est à peu près linéaire entre le 200e et le 700e jour, puis augmente rapidement. Par conséquent, le taux de défaillance pour le composant de frein de type 1 est plutôt constant jusqu'à 700 jours, puis augmente rapidement.
  • La fonction représentant le composant de frein de type 1 se situe à droite de la fonction représentant le composant de frein de type 2. Par conséquent, les défaillances se produisent moins souvent pour le composant de frein de type 1 que pour le composant de frein de type 2.
En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de personnalisation du contenu.  Lisez notre politique