Observations relatives aux données pour la fonction Test accéléré de durée de vie

Pour garantir la validité de vos résultats, vérifiez que les règles suivantes sont respectées lorsque vous collectez des données, effectuez une analyse et interprétez vos résultats.

La variable de réponse doit être continue
Les données continues sont des mesures susceptibles de correspondre à toutes les valeurs numériques d'une étendue de valeurs le long d'une échelle continue, y compris des valeurs fractionnaires ou décimales. Pour un test de durée de vie accéléré, la réponse continue est souvent définie comme le moment de défaillance pour chaque unité à au moins un niveau de contrainte.
Si vous avez des données de réponse binaires avec seulement deux résultats possibles, comme échec ou succès, utilisez Analyse Probit.
Vous devez tenir compte des données tronquées

Les données de durée de vie sont souvent tronquées, ce qui signifie que les moments de défaillance exacts de certains éléments sont inconnus. Si vous avez des observations tronquées, vous devez les inclure dans votre analyse pour obtenir des estimations précises de la fiabilité.

Utilisez la troncature à droite pour ajouter du temps de succès aux éléments qui ne sont pas encore défaillants. Utilisez la troncature par intervalle ou à gauche pour tenir compte du degré d'incertitude lorsque vous ne connaissez pas les moments de défaillance exacts. Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique Troncature des données.

Vous devez avoir au moins une variable d'accélération
Vous pouvez avoir deux prédicteurs pour un test accéléré de durée de vie, mais au moins l'un d'entre eux doit être une variable d'accélération. Le deuxième prédicteur peut être une autre variable d'accélération ou un facteur.
Par exemple, un moteur dont la durée de vie moyenne est de plusieurs milliers d'heures lorsqu'il est utilisé à une vitesse standard peut être testé à un niveau de contrainte accéléré de deux fois cette vitesse. La durée avant défaillance dans des conditions d'utilisation normales peut être extrapolée à partir du niveau de contrainte élevé. Déterminez les niveaux de contrainte en fonction de vos connaissances du système testé. Des niveaux de contrainte trop élevés peuvent entraîner une défaillance subite du système au lieu d'en accélérer l'usure. Par exemple, une contrainte testant la résistance à la compression d'une boîte d'oeufs en carton à une pression de plusieurs milliers de kilos provoque la destruction presque immédiate de la boîte et n'apporte pas vraiment d'informations sur la résistance du carton dans des conditions normales. Pour plus d'informations sur les niveaux de contrainte, reportez-vous à la rubrique Niveaux de contrainte pour les plans de test accéléré de durée de vie.
Le modèle utilisé doit être ajusté aux données
Si le modèle ajusté que vous sélectionnez ne représente pas correctement les données, les résultats de l'analyse ne seront pas exacts. Utilisez vos connaissances en ingénierie sur la relation existant entre le temps de défaillance et la variable d'accélération pour choisir le modèle adapté. Les diagrammes de probabilité dans les résultats peuvent vous aider à déterminer si la loi, la relation pour la variable d'accélération et l'hypothèse d'égalité de forme (ou d'échelle) sont appropriées aux différents niveaux de la variable d'accélération. Cependant, les connaissances en ingénierie constituent la seule manière de vérifier que le modèle est adapté aux températures d'usage.
En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de personnalisation du contenu.  Lisez notre politique