Lorsque vous insérez un contrôle Formule dans un formulaire en mode Conception, vous pouvez utiliser les fonctions de formule suivantes.

Fonctions Mathématiques

Valeur absolue
Change tous les nombres négatifs en nombres positifs. Les nombres positifs et le chiffre zéro restent inchangés.

Exemple : ABS(-5) renvoie 5.

Diviser
Calcule la division arrondie à l'entier inférieur le plus proche.

Exemple : DIV(33; 2) renvoie 16.

Exponentielle
Calcule e élevé à une puissance, où e est la constante 2,718281.

Exemple : EXP(2) renvoie 7,39.

Factoriel
Calcule la factorielle d'une valeur.

Exemple : FACT(6) renvoie 720.

Inverse
Calcule l'inverse d'une valeur.

Exemple : INV(4) renvoie 0,25.

Log en base 10
Calcule les logarithmes en base 10. La base logarithmique 10 n’est définie que pour les nombres positifs. Lorsque vous multipliez un nombre par 10, vous augmentez son log de 1 ; à l'inverse, lorsque vous divisez un nombre par 10, vous diminuez son log de 1.

Exemple : LOGTEN(10000) renvoie 4.

Logarithme
Calcule le logarithme sur une base que vous spécifiez.

Exemple : LOG(125; 5) renvoie 3.

Log naturel (log en base e)
Calcule les logarithmes en base e.

Exemple : LN(100) renvoie 5.

Produit partiel
Calcule le produit des lignes commençant à la ligne 1 jusqu’à la ligne actuelle.
Exemple : Configurez un tableau de saisie de données avec deux colonnes. La colonne 1 contient les valeurs de données et la colonne 2 contient la formule PARP(Control1).
Colonne 1 Colonne 2
3 3
4 12
5 60
Somme partielle
Calcule la somme des lignes commençant à la ligne 1 jusqu’à la ligne actuelle.
Exemple : Configurez un tableau de saisie de données avec deux colonnes. La colonne 1 contient les valeurs de données et la colonne 2 contient la formule PARS(Control1).
Colonne 1 Colonne 2
1 1
4 5
5 10
Puissance
Calcule un nombre élevé à une puissance.

Exemple : POWER(10; 2) élève 10 à la puissance 2, ce qui donne 100.

Produit
Calcule une colonne contenant une série de nombres.

Exemple : Si Control1 contient 2, 3 et 4, PRODUCT(Control1) renvoie 24=(2 * 3 * 4). Si PRODUCT est utilisé dans un tableau de saisie de données, il ne doit être utilisé que dans une cellule d’en-tête ou de pied de page.

Reste
Calcule le reste de la division d'un nombre par un diviseur.

Exemple : MOD(10; 3) renvoie 1.

Arrondir
Arrondit une valeur à un nombre spécifié de décimales.

Exemple : ROUND(3,05882; 2) renvoie 3,06.

Racine carrée
Calcule la racine carrée d'un nombre positif. Si la valeur est un nombre négatif, Racine carrée renvoie *.

Exemple : Control1 est une zone de texte qui contient la valeur 100. SQRT(Control1) renvoie 10.

Somme
Calcule la somme d'une liste de valeurs.

Exemple : Control1 dans un tableau de saisie de données contient les valeurs suivantes : 1, 2, 3 et 4 SUM(Control1) renvoie 10. Si vous utilisez SUM dans un tableau de saisie de données, vous devez placer le contrôle de formule dans une cellule d’en-tête ou de pied de page.

Somme du produit
Calcule la somme du produit de deux tableaux de nombres.

Exemple : Control1 contient 2, 1 et 2. Control2 contient 2, 2, 3 SUMPRODUCT(Control1; Control2) renvoie 12=(2*2 + 1*2 + 2*3). Si SUMPRODUCT est utilisé dans un tableau de saisie de données, il ne doit être utilisé que dans une cellule d’en-tête ou de pied de page.

Fonctions Statistiques

Dénombrement
Calcule le nombre d'observations.

Exemple : Control1 dans un tableau de saisie de données contient les valeurs suivantes : 2, 3, 4, 7, 1. Count(Control1) renvoie 5.

Inverse de la loi cumulée normale standard
Calcule la valeur associée à une aire située sous la fonction de densité de probabilité. La distribution a une moyenne de 0 et un écart type de 1.

Exemple : NORMSINV(,05) renvoie -1,645, qui est le point de la courbe de densité de probabilité qui a 5% de la surface totale en dessous.

Maximum
Renvoie la valeur la plus grande d'une série.

Exemple : Control1 dans un tableau de saisie de données contient les valeurs suivantes : 2, 4, 6, 8, 10. MAX(Control1) renvoie 10. Si MAX est utilisé dans un tableau de saisie de données, il ne doit être utilisé que dans une cellule d’en-tête ou de pied de page.

Moyenne
Calcule la moyenne ou la médiane.

Exemple : Control1 dans un tableau de saisie de données contient les valeurs suivantes : 2, 4, 6, 8, 10. Mean(Control1) renvoie 6. Si MEAN est utilisé dans un tableau de saisie de données, il ne doit être utilisé que dans une cellule d’en-tête ou de pied de page.

Médiane
Calcule la médiane ou la valeur intermédiaire des données. Si, dans le cadre d'une colonne comportant des valeurs n, n est impair, la médiane correspond alors à la valeur intermédiaire. Si n est pair, la médiane est la moyenne des deux valeurs centrales.

Exemple : Par exemple, Control1 dans un tableau de saisie de données contient les valeurs suivantes : 1, 2, 3, 4, 5. MEDIAN(Control1) renvoie 3. Si MEDIAN est utilisé dans un tableau de saisie de données, il ne doit être utilisé que dans une cellule d’en-tête ou de pied de page.

Minimum
Renvoie la valeur la plus petite dans une série.

Exemple : Control1 dans un tableau de saisie de données contient les valeurs suivantes : 2, 4, 6, 8, 10. MIN(Control1) renvoie 2. Si MIN est utilisé dans un tableau de saisie de données, il ne doit être utilisé que dans une cellule d’en-tête ou de pied de page.

Etendue
Calcule la différence entre la valeur maximale et la valeur minimale d'une série de valeurs.

Exemple : Si Control1 contient 10, 30, 40 et 60, RANGE(Control1) renvoie 50=(60 - 10). Si RANGE est utilisé dans un tableau de saisie de données, il ne doit être utilisé que dans une cellule d’en-tête ou de pied de page.

Ecart type
Mesure la dispersion (mode de distribution des données) par rapport à la moyenne.

Exemple : Control1 dans un tableau de saisie de données contient les valeurs suivantes : 80, 80, 80 et 80 STDEV(Control1) renvoie 0 car les valeurs ne varient pas. Si les valeurs sont 80, 90, 100 et 110, STDEV(Control1) renvoie 12.91. Si STDEV est utilisé dans un tableau de saisie de données, il ne doit être utilisé que dans une cellule d’en-tête ou de pied de page.

Loi cumulée normale standard
Renvoie l'aire située sous la fonction de densité de probabilité. La distribution a une moyenne de 0 et un écart type de 1.

Exemple : NORMSDIST(0) renvoie 0,50 car 50 % de la distribution tombe en dessous de 0.

Fonctions Financier

Les exemples de syntaxe de cette section utilisent les variables suivantes.
  • Nombre_de_périodes est le nombre de périodes de paiement.
  • Taux est le taux d’intérêt constant de chaque période.
  • Type est lorsque les paiements sont dus pendant une période, avec 1 représentant le début et 0 représentant la fin.
Remarque

Les exemples suivants utilisent des dollars américains.

Valeur future (FV)
Calcule la valeur future d’un investissement à la suite de paiements sur une période donnée.
  • Syntaxe : FV(taux; nombre_de_périodes; paiement; valeur_actuelle; type)
  • Exemple : À partir de 0 $, investir 10 $ par mois pendant un an à un taux d’intérêt annuel de 5 %, composé mensuellement. FV(0,05/12; 12; -10; 0; 0) renvoie 122,79 $ ; par conséquent, l’investissement vaudrait 122,79 $ après un an.
Remarque

Le taux, R, doit être sous forme décimale et doit spécifier le taux d’intérêt par période. Par exemple, pour calculer la valeur future de 5000 $ après 12 ans avec un taux d’intérêt annuel de 6%, saisissez FV(0,06; 12; 5000). Pour calculer la valeur future de 5000 $ après 12 trimestres avec un taux annuel de 6%, saisissez FV(0,06/4; 12; 5000).

Paiement (PMT)
Calcule le paiement périodique d’une rente à taux d’intérêt constant.
  • Syntaxe : PMT (taux; nombre_de_périodes; valeur_actuelle; valeur_future; type)
  • Exemple : Le paiement d’un prêt de quatre ans de 10 000 $ au taux de 7,25 % est composé mensuellement. PMT(0,0725/12; 48; 10000; 0; 0) renvoie -240,62 $; par conséquent, le paiement serait de 240,62 $ par mois.
Valeur actuelle (PV)
Calcule la valeur actualisée d’un investissement à la suite de paiements sur une période donnée.
  • Syntaxe : PV(taux; nombre_de_périodes; paiement; valeur_future; type)
  • Exemple : Recevoir des paiements de 100 $ une fois par an pendant les cinq prochaines années à un taux d’intérêt annuel de 6,5 %. PV(0,065; 5; 100; 0; 0) renvoie 415,57 $; par conséquent, recevoir des paiements de 100 $ par an pendant cinq ans équivaudrait à recevoir 415,57 $ maintenant.

Fonctions Logique

Et
Vérifie si toutes les conditions sont vraies. Renvoie TRUE si toutes les conditions sont vraies et FALSE dans le cas contraire. (Utilisé uniquement comme premier terme dans une instruction If.)

Exemple : IF(AND(Control1="oui"; Control2="oui"); 1; 0) renvoie 1 si la valeur dans Control1 et Control2 est « oui » et renvoie 0 pour toutes les autres valeurs.

Tableau si
Renvoie une liste de valeurs qui répondent à une condition. Le tableau de saisie de données avec la formule doit contenir le même nombre de lignes que le nombre de valeurs répondant à la condition.
  • Exemple : ARRAYIF(Control1; Control1>5) renvoie la liste des valeurs du contrôle 1 qui sont supérieures à 5.
  • Exemple : ARRAYIF(Control1; Control2=MAX(Control2)) renvoie la valeur dans Control1 associée à la valeur maximale dans Control 2.
Dénombrement si
Renvoie le nombre de fois qu’une condition est remplie. Dans une ligne ou une colonne répétée, renvoie le nombre de fois qu’une condition est remplie dans la ligne ou la colonne. Dans un en-tête ou un pied de page, renvoie le nombre de fois qu’une condition est remplie dans le tableau.

Exemple : Control1 contient les valeurs suivantes : 2, 3, 4, 7 et 1. COUNTIF(Control1>3) renvoie un 2.

Si
Vérifie si une condition est remplie et renvoie une valeur si true et une autre valeur si false.

Exemple : IF(Control1="oui"; 1; 0) renvoie 1 si la valeur dans Control1 est « oui » et renvoie 0 pour toutes les autres valeurs.

Non
Remplace FALSE par TRUE ou TRUE par FALSE. Utilisé pour annuler une condition logique.

Exemple : NOT(ISMISSING(Control1)) renvoie 1 si Control1 contient une valeur et renvoie 0 si Control1 ne contient pas de valeur.

Ou
Vérifie si l’une des conditions est vraie. Renvoie TRUE si au moins une condition est vraie et FALSE dans le cas contraire. (Utilisé uniquement comme premier terme dans une instruction If.)

Exemple : IF(OR(Control1="oui"; Control2="oui"); 1; 0) renvoie 1 si la valeur dans Control1 ou Control2 est « oui » et renvoie 0 si « oui » n’apparaît dans aucun des contrôles.

Fonctions Texte

Sélectionnez cette option pour séparer les données texte par des guillemets.
Concaténer
Associe plusieurs chaînes de texte en une seule chaîne de texte. Le type de données du contrôle de formule doit être du texte.

Exemple : Si Control1 contient « Tptal » et control2 contient « Defects ». CONCATENATE(Control1; Control2) renvoie « TotalDefects ».

Trouver
Renvoie la position de départ d’une chaîne de texte dans une autre chaîne de texte (comptage à partir de la gauche). FIND est sensible à la casse.

Exemple : Control1 contient « B32A64S » FIND("A"; Control1) renvoie 4 car A est le 4ème caractère de la chaîne de texte. FIND("a"; Control1) renvoie un message d’erreur car la fonction est sensible à la casse.

Gauche
Renvoie le nombre de caractères spécifié à partir du début d'une chaîne de texte. Le type de données du contrôle de formule doit être du texte.

Exemple : LEFT("Project Start Date"; 7) renvoie « Project ».

Longueur
Calcule le nombre de caractères (y compris les espaces vides) dans une chaîne de texte. Le type de données du contrôle de formule doit être du texte.

Exemple : LENGTH("Project Start Date") renvoie 18.

Milieu
Renvoie les caractères du milieu d’une chaîne de texte en fonction d’une position de départ et d’un nombre de caractères. Le type de données du contrôle de formule doit être du texte.

Exemple : MID("Project Start Date"; 9; 10) renvoie «Start Date ».

Répéter
Renvoie le caractère répété un nombre spécifié de fois. Le caractère répétitif du premier argument doit être placé entre guillemets (sauf s’il s’agit d’un contrôle). Le type de données du contrôle de formule doit être du texte.

Exemple : Control1 contient les valeurs 2, 4 et 1 et est au format entier. REPT("1"; Control1) renvoie 11, 1111 et 1.

Droite
Renvoie le nombre de caractères spécifié à partir de la fin d'une chaîne de texte. Le type de données du contrôle de formule doit être du texte.

Exemple : RIGHT("Project Start Date"; 10) renvoie « Start Date ».

Texte
Convertit une valeur numérique en texte. Le type de données du contrôle de formule doit être du texte.

Exemple : TEXT(10) renvoie « 10 ».

Fonctions Date

Date
Renvoie la date de l’année, du mois et du jour donnés.

Exemple : DATE(2011; 10; 8) renvoie le 10/8/2011 lorsque le type de données du contrôle de formule est numérique et que le format est défini sur date. Si le format n’est pas date, desktop app renvoie le nombre qui représente la date dans un code date-heure numérique.

Différence de date
Renvoie le nombre de jours écoulés d’une date à l’autre (différence entre les deux dates). Le type de données du contrôle de formule doit être numérique.

Exemple : DATEDIF(Control1; Control2) renvoie 12 lorsque control1 contient la date 10/13/2011 et control2 contient la date 10/25/2011.

Jour
Renvoie le jour du mois, un nombre compris entre 1 et 31.

Exemple : Le sélecteur de dates control1 contient la date du 20 décembre 2021. DAY(Control1) renvoie 20.

Mois
Renvoie le mois, un nombre compris entre 1 (janvier) et 12 (décembre).

Exemple : Le sélecteur de dates control1 contient la date du 20 décembre 2021. MONTH(Control1) renvoie 12.

Année
Renvoie l’année d’une date.

Exemple : Le sélecteur de dates Control1 contient la date du 20 décembre 2021. YEAR(Control1) renvoie 2021.

Fonctions Divers

Tableau
Renvoie une liste de valeurs d’un tableau de données qui répondent à une condition. ARRAY nécessite au moins deux arguments.
Exemple : ARRAY(1; 2; 3; 4) dans Control1 d’un tableau de saisie de données de 4 lignes renvoie les résultats suivants.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
Erreur
Génère une erreur avec un message d’info-bulle. Dans la formule, placez le texte de l’info-bulle entre guillemets. Utilisation dans le cadre d’une instruction IF.

Exemple : Vous créez un formulaire qui nécessite une réponse « oui » pour continuer. IF(Control1="oui"; "Continue"; ERROR("Cette valeur doit être oui pour remplir le reste de ce formulaire.")) renvoie "Continue" si la valeur de Control1 est « oui » et un message d'erreur si Control1 n'est pas « oui ».

Indice
Renvoie un index de lignes ou de colonnes par incréments de 1, en commençant par la première ligne ou colonne. Cette fonction n’utilise pas d’argument (n’insérez pas de valeur entre les parenthèses). Le contrôle de formule de cette fonction doit se trouver dans un tableau de saisie de données.
Exemple : Si un tableau de saisie de données comporte 5 lignes, INDEX( ) renvoie les résultats suivants.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Est manquant
Vérifie si une valeur est manquante ou si une formule génère une erreur. Renvoie 1 (vrai) ou 0 (faux).

Exemple : Control1 contient un contrôle Numeric Box. ISMISSING(Control1) renvoie 1 si Numeric Box ne contient pas de valeur et 0 si Numeric Box contient une valeur.

Séquence
Renvoie une séquence de nombres en fonction du numéro de départ et de l’incrément que vous spécifiez. Le contrôle de formule de cette fonction doit se trouver dans un tableau de saisie de données.
Exemple : Si un tableau de saisie de données comporte 5 lignes, SEQUENCE(-10; 4) renvoie les résultats suivants.
  • -10
  • -6
  • -2
  • 2
  • 6
En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de personnalisation du contenu.  Lisez notre politique