Observations relatives aux données pour la fonction Test d'équivalence pour plan croisé 2x2

Pour garantir la validité de vos résultats, suivez les instructions ci-dessous lorsque vous collectez des données, effectuez une analyse et interprétez les résultats.

Les données de l'échantillon ne doivent pas présenter d'asymétrie prononcée, et l'effectif d'échantillon ne doit pas être supérieur à 20.

Si l'effectif de l'échantillon est supérieur à 20 et que la loi sous-jacente est unimodale et continue, le test d'équivalence donne des résultats corrects, même si les données sont légèrement asymétriques. Si l'effectif de l'échantillon est inférieur à 20, vous devez générer un graphique des données pour vérifier la présence d'une asymétrie ou d'observations aberrantes. Si les données sont très asymétriques ou comportent de nombreuses observations aberrantes, soyez vigilant lorsque vous interprétez les résultats.

Les données d'échantillon doivent être sélectionnées de manière aléatoire

Dans le domaine des statistiques, les échantillons aléatoires permettent de faire des généralisations ou des déductions sur une population. Si les données n'ont pas été collectées de manière aléatoire, les résultats risquent de ne pas être représentatifs de la population. Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique Caractère aléatoire des échantillons de données.

Les données doivent provenir d'une étude de plan croisé 2x2, comportant deux ensembles d'observations appariées (dépendantes), un pour chaque séquence de l'étude.

Si vous disposez d'un seul ensemble d'observations appariées qui n'ont pas été collectées à l'aide d'un plan croisé 2x2, utilisez Test d'équivalence avec données appariées.

Si vous avez deux échantillons indépendants (comme des échantillons provenant de deux groupes de patients différents dans un plan d'étude parallèle), utilisez Test d'équivalence à 2 échantillon. Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique Quelle est la différence entre des échantillons dépendants et indépendants ?.

Déterminez un effectif d'échantillon approprié.

Votre échantillon doit être assez volumineux afin que le test soit suffisamment puissant pour démontrer une équivalence lorsqu'il en existe une. Si la puissance de votre test d'équivalence est faible, vous risquez de conclure à tort que la différence (ou le rapport) ne se trouve pas dans les limites d'équivalence définies, alors qu'en réalité elle s'y trouve. Pour déterminer l'effectif d'échantillon approprié à votre test d'équivalence, reportez-vous à la rubrique Puissance et effectif de l'échantillon pour 1 test d'équivalence pour plan croisé 2x2.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de personnalisation du contenu.  Lisez notre politique