Que sont le rendement synthétique global et le rendement cumulé ?

Rendement synthétique global

Le rendement synthétique global correspond au nombre d'unités correctes produites divisé par le nombre total d'unités passant par chaque étape du procédé. Le rendement synthétique global prend en considération la quantité de rejet et de réusinage dans un procédé.

Lorsque vous calculez le rendement synthétique global, vous comptez seulement les unités qui ne sont pas rejetées ou qui ne nécessitent pas de réusinage au terme du procédé.

Par exemple, imaginons un procédé de 3 étapes pour la production d'étiquettes. Les étiquettes sont imprimées, plastifiées, puis découpées. Vous souhaitez calculer le rendement synthétique global à chaque étape du procédé.
  1. Tout d'abord, sur les 1 000 étiquettes qui partent en impression, 950 des étiquettes imprimées sont acceptables. Le rendement synthétique global du procédé d'impression est de 95 %.
  2. Ensuite, sur les 950 étiquettes envoyées pour plastification, 800 des étiquettes plastifiées sont acceptables. Le rendement synthétique global du procédé de plastification est de 84 %.
  3. Enfin, 800 étiquettes passent par le procédé de découpage, et 700 des étiquettes découpées sont acceptables. Le rendement synthétique global du procédé de découpage est de 88 %.

Rendement cumulé

Le rendement cumulé est la probabilité qu'une unité puisse passer par la totalité du procédé sans présenter de défauts. Le rendement cumulé global est le produit des différents rendements synthétiques globaux obtenus à chaque étape du procédé.

Lorsque vous calculez le rendement synthétique global, vous comptez seulement les unités qui ne sont pas rejetées ou qui ne nécessitent pas de réusinage au terme du procédé.

A partir de l'exemple ci-dessus, le rendement cumulé global est le produit des rendements synthétiques globaux successivement obtenus aux étapes 1, 2 et 3.

Par conséquent, le rendement synthétique global du procédé de fabrication des étiquettes est égal à 0,95 * 0,84 * 0,88, soit 0,70. Au total, sur les 1 000 étiquettes qui sont entrées dans le procédé, 700 sont acceptables (700/1 000 = 0,70).

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de personnalisation du contenu.  Lisez notre politique