Interprétation des résultats principaux pour la fonction Carte P' de Laney

Suivez la procédure ci-dessous pour interpréter une carte P' de Laney. Les principaux résultats incluent les résultats du test et de la carte P'.

Etape 1 : Déterminer si la proportion d'éléments non conformes est maîtrisée

La carte P' de Laney est semblable à une carte P traditionnelle. Ces deux cartes permettent de contrôler la proportion d'éléments défectueux produits par un procédé. Si vos données présentent une surdispersion ou une sous-dispersion, l'utilisation d'une carte P' de Laney peut vous permettre de distinguer la variation due aux causes communes et la variation due aux causes spéciales de manière plus exacte.

En cas de surdispersion, un nombre plus élevé de points peuvent se retrouver hors des limites de contrôle sur une carte P classique. A l'inverse, en cas de sous-dispersion, un nombre insuffisant de points peuvent apparaître hors des limites de contrôle sur une carte P classique. La carte P' de Laney offre un ajustement pour ces problèmes. Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique Surdispersion et sous-dispersion.

Les points rouges indiquent les sous-groupes qui ont échoué à au moins un test des causes spéciales et sont hors contrôle. Si un même point échoue à plusieurs tests, il est étiqueté avec le plus petit numéro de test afin que le graphique ne soit pas encombré. Si la carte présente des points hors contrôle, examinez-les.

Les points hors contrôle peuvent avoir une influence sur les estimations des paramètres de procédé et empêcher les limites de contrôle de représenter réellement le procédé. Si certains points hors contrôle sont dus à des causes spéciales, pensez à omettre ces points des calculs. Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique Spécifier des sous-groupes pour estimer des paramètres pour la fonction Carte P' de Laney.

Prenons la carte P' de Laney ci-dessous. La valeur Sigma Z (environ 2,2) est supérieure à 1, ce qui indique que les limites de contrôle de la carte P' de Laney sont plus larges que celles d'une carte P classique, afin qu'elles soient mieux ajustées à la surdispersion. La proportion d'éléments défectueux pour le sous-groupe 31 n'est pas maîtrisée. Lorsque vous maintenez le pointeur sur un point rouge, vous pouvez obtenir plus d'informations sur le sous-groupe auquel il correspond. Vous devez déterminer les causes spéciales qui peuvent contribuer à la proportion anormalement élevée d'éléments non conformes dans ce sous-groupe.

Etape 2 : Repérer les points qui ont échoué pour chaque test

Examinez les sous-groupes ayant échoué aux tests des causes spéciales. Par défaut, Minitab réalise seulement le test 1, qui permet de détecter les points situés en dehors des limites de contrôle. Toutefois, si vous réalisez des tests supplémentaires, les points peuvent échouer à plusieurs tests. Les résultats de la fenêtre Session indiquent précisément les points qui ont échoué à chaque test, tel qu'indiqué ici.

Ces résultats montrent que le sous-groupe 31 a échoué au test 1.

TEST 1. Un point supérieur à 3,00 écarts types à partir de la ligne centrale. Echec du test aux points : 31 * ATTENTION * Si le graphique est mis à jour avec de nouvelles données, les résultats ci-dessus risquent de ne plus être corrects.
Remarque

Lorsque vous utilisez plusieurs tests en même temps, la sensibilité de la carte augmente. Cependant, le taux de fausses alarmes augmente également, ce qui peut vous faire réagir aux résultats de tests inutilement.

Pour plus d'informations sur chacun des tests et les cas dans lesquels les utiliser, reportez-vous à la rubrique Utilisation des tests des causes spéciales dans les cartes de contrôle

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de personnalisation du contenu.  Lisez notre politique