Que sont les limites de spécification ?

Les limites de spécification sont les valeurs entre lesquelles les produits ou services doivent fonctionner. Ces limites sont généralement définies en fonction des exigences du client. Par exemple, vous imprimez des étiquettes dans le cadre d'une procédure d'expédition. Si ces étiquettes sont trop grandes ou trop petites, elles ne s'introduiront pas correctement dans l'imprimante.

Exemples de limites de spécification inférieure et supérieure

LSI = 6,35 LSS = 6,82

La spécification inférieure s'élève à 6,35 cm et la spécification supérieure à 6,82 cm. Toute étiquette plus petite que 6,35 cm ou plus grande que 6,82 cm n'est pas conforme.

LSI = 80

Souvent, une seule limite de spécification est utilisée. Par exemple, une usine chimique requiert que le gaz inerte ait une pureté d'au moins 80 %. Les contrôleurs qualité définissent une limite de spécification inférieure mais pas une limite de spécification supérieure, car les niveaux de pureté les plus élevés sont recherchés.

LSS = 30

Inversement, prenons l'exemple d'un centre d'appels où les appels doivent recevoir une réponse dans les 30 secondes. Dans ce cas, la spécification supérieure est adaptée, car plus un appel reçoit une réponse rapide, mieux c'est.

En quoi les limites de spécification diffèrent-elles des limites de contrôle ?

Les limites de contrôle sont calculées à partir des données du procédé. Elles représentent les performances réelles de votre procédé. Les limites de spécification sont définies par votre client et représentent les performances souhaitées pour le procédé.

Les limites de spécification et les limites de contrôle servent des objectifs différents. Les limites de contrôle vous aident à évaluer la stabilité de votre procédé. Les limites de spécification permettent d'évaluer la capabilité de votre procédé à satisfaire les exigences du client.

Quand dois-je définir une limite de spécification comme borne ?

Plutôt que des limites de spécification, un procédé peut avoir des bornes. Vous ne devez utiliser une borne que lorsqu'il est impossible que les données dépassent cette limite de spécification. Par exemple, une usine chimique mesure le pourcentage de pureté d'un gaz inerte et définit la spécification supérieure de 100 % comme borne, car le gaz ne peut pas avoir une pureté supérieure à 100 %.

Sélectionnez Stat > Outils de la qualité > Analyse de capabilité > Normale. Cochez la case Limite pour indiquer qu'une limite de spécification doit être une borne.

Remarque

Remplacer une de vos limites de spécification par une borne dans Minitab donne lieu à une analyse de capabilité unilatérale. Si vous définissez les deux limites de spécification comme bornes, toutes les statistiques de capabilité apparaîtront sous forme d'astérisques (*) dans les résultats.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de personnalisation du contenu.  Lisez notre politique