Exemple pour la fonction Analyse de capabilité (Poisson)

Une ingénieure qualité souhaite évaluer le procédé d'isolation de câbles. L'ingénieure sélectionne des longueurs de câble électrique de manière aléatoire et les soumet à une tension d'essai pour déceler d'éventuels défauts d'isolation. Elle note le nombre de points faibles (défauts) et la longueur en mètres de chaque câble.

L'ingénieure effectue une analyse de capabilité de Poisson pour évaluer la conformité du processus d'isolation des câbles aux exigences.

  1. Ouvrez le fichier de données échantillons, DéfautsCâble.MTW.
  2. Sélectionnez Stat > Outils de la qualité > Analyse de capabilité > Poisson.
  3. Dans la zone Défauts, saisissez PtsFaibles.
  4. Sous Effectif d'échantillon, sélectionnez Utiliser les effectifs dans et saisissez Longueur.
  5. Cliquez sur OK.

Interprétation des résultats

Le graphique du taux de défauts indique que les défauts par unité de mesure diminuent légèrement à mesure que l'effectif d'échantillon augmente. La carte U indique que le procédé est stable, à l'exception d'un point hors contrôle. L'ingénieur devra peut-être étudier l'effet de l'effectif d'échantillon et l'instabilité du procédé pour vérifier le respect des hypothèses de l'analyse de capabilité.

La carte des défauts par unités (DPU) cumulés indique que le DPU est relativement stable. La moyenne estimée des DPU est de 0,0265. Par conséquent, un défaut (point faible) apparaît sur le câble en moyenne tous les 37,7 (1/0,0265) mètres. L'intervalle de confiance (IC) pour DPU indique que l'ingénieur peur être certain à 95 % que la moyenne des DPU se trouve dans l'intervalle 0,0237-0,0295. L'ingénieur doit chercher à améliorer le procédé pour réduire davantage le nombre de DPU.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de personnalisation du contenu.  Lisez notre politique