Qu'est-ce qu'une courbe de qualité moyenne après contrôle (QMAC) ?

La courbe de qualité moyenne après contrôle (QMAC) représente la relation entre la qualité du matériau entrant et la qualité du matériau sortant, avec l'hypothèse que les lots rejetés sont contrôlés à 100 % et qu'un contrôle de rectification des éléments défectueux sera réalisé. Au cours d'un contrôle de reprise, les éléments défectueux sont supprimés, retraités ou remplacés.

Lorsque la courbe QMAC est tracée, les niveaux de qualité après contrôle sont évidents.

Par exemple, vous prélevez un échantillon de 52 crayons dans un lot de 5 000. Si le pourcentage réel de défectueux est de 1,5 %, la qualité moyenne après contrôle est de 1,42 % de défectueux.

En plus de la courbe NQA, vous devez également examiner les courbes Ceff. et CTM lorsqu'un contrôle de reprise est nécessaire.

Qu'est-ce que la limite de la qualité moyenne après contrôle (LQMAC) ?

La limite de qualité moyenne après contrôle (LQMAC) représente le pourcentage maximal de défectueux dans le produit sortant.

La qualité moyenne après contrôle (QMAC) dépend de la qualité entrante, de la probabilité d'acceptation du lot, ainsi que de l'effectif de l'échantillon et de la taille du lot. Lorsque la qualité entrante est très bonne, la qualité sortante l'est également. Lorsque la qualité entrante est très mauvaise, le lot entier est rejeté. Par conséquent, la qualité sortante est également très bonne, car le lot est rejeté et les pièces défectueuses écartées. Lorsque la qualité entrante n'est ni très bonne ni très mauvaise, la qualité sortante est pire et le pourcentage de défectueux dans le niveau sortant approche une valeur maximale représentant la limite de qualité moyenne après contrôle (LQMAC).

Utiliser une courbe QMAC pour choisir un plan d'échantillonnage approprié

Vous pouvez comparer les courbes QMAC afin de déterminer le plan d'échantillonnage à sélectionner. Dans ce cas, le chef d'équipe pense qu'échantillonner 52 crayons sur 5 000 constitue une proportion trop élevée. Vous pouvez créer des courbes pour différents effectifs d'échantillons et critères d'acceptation afin d'illustrer l'augmentation du risque pour les niveaux de qualité sortante. En plus de la courbe NQA, vous devez également examiner les courbes Ceff. et CTM pour sélectionner un plan d'échantillonnage adapté.

Si l'effectif de l'échantillon est de 35 (ligne rouge) et que le pourcentage de défectueux est de 1,5 %, la qualité moyenne après contrôle est de 1,37 % de défectueux.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de personnalisation du contenu.  Lisez notre politique