Facteurs de contrôle et facteurs de bruit

Un plan de Taguchi comporte deux types de facteurs : des facteurs de contrôle et des facteurs de bruit.
Facteurs de contrôle
Les facteurs de contrôle sont des paramètres de procédé ou de plan que vous pouvez contrôler.
A titre d'exemples de facteurs de contrôle, citons les paramètres d'équipement, le matériau utilisé pour la fabrication du produit ou les fonctionnalités de conception du produit.
Facteurs de bruit
Les facteurs de bruit sont des paramètres de procédé ou de plan qui sont difficiles ou coûteux à contrôler pendant la fabrication.
Parmi les facteurs de bruit, citons la température ambiante ou l'humidité.
Considérons un fabricant de préparation pour gâteaux qui souhaite optimiser le goût d'un gâteau dans différentes conditions. Le fabricant souhaite déterminer les facteurs de contrôle qui réduisent l'effet des facteurs de bruit sur le goût du gâteau.
  • Les facteurs de contrôle, qui sont sous le contrôle du fabricant, comprennent les ingrédients de la préparation pour gâteaux.
  • Les facteurs de bruit, qui sont hors du contrôle du fabricant, comprennent la température et l'humidité de l'air lorsque le consommateur prépare le gâteau.

Utilisation des facteurs de bruit pour identifier des paramètres de facteurs de contrôle optimaux

Dans les plans de Taguchi, les facteurs de bruit sont des facteurs qui provoquent une variabilité dans les performances d'un système ou d'un produit, mais qui ne peuvent pas être contrôlés pendant la production ou l'utilisation du produit. Vous pouvez cependant contrôler ou simuler les facteurs de bruit pendant l'expérimentation. Vous devez choisir des niveaux de facteurs de bruit qui reflètent l'éventail des conditions dans lesquelles la réponse doit demeurer robuste.

Les types courants de facteurs de bruit sont les suivants :
Externes
Facteurs environnementaux, utilisation par le client, etc.
Variations dans la fabrication
Variations de pièce à pièce
Détérioration du produit
Dégradation due à l'utilisation et à l'exposition à l'environnement

Pendant l'expérimentation, vous manipulez les facteurs de bruit de manière à imposer une variabilité, puis à partir des résultats, vous identifiez les paramètres de facteurs de contrôle optimaux qui rendent le procédé ou le produit résistant ou robuste face à la variation provoquée par les facteurs de bruit. Les facteurs de contrôle sont des paramètres de plan et de procédé qui sont contrôlables.

Par exemple, un fabricant d'imprimantes souhaite optimiser les performances des imprimantes. Un facteur de bruit est la différence des types de papier. Pendant l'expérimentation, le fabricant teste plusieurs types de papiers pour déterminer les facteurs de contrôle qui réduisent l'effet du type de papier sur les performances des imprimantes.

La combinaison des facteurs de bruit est une stratégie consistant à créer des groupes de niveaux de facteurs de bruit susceptibles de générer des valeurs de réponse extrêmes. Etant donné que l'estimation des effets des différents facteurs de bruit n'est pas l'objectif principal, la combinaison est un moyen utile pour réduire le volume de la tâche de test. Par exemple, en présence de trois facteurs de bruit de deux niveaux chacun, vous pouvez avoir huit combinaisons de paramètres différentes à tester. Au lieu de cela, vous pouvez regrouper les facteurs de bruit dans deux paramètres globaux – l'un dans lequel les niveaux de facteurs de bruit augmentent les valeurs de réponse, l'autre dans lequel ils diminuent celles-ci.

Qu'est-ce qu'un facteur de signal ?

Un facteur de signal est un facteur comportant une étendue de paramètres, qui est contrôlée par l'utilisateur pendant son utilisation. Un facteur de signal est présent dans un plan de Taguchi dynamique, mais ne figure pas dans un plan de Taguchi statique. Dans un plan à réponse dynamique, la caractéristique de qualité présente une étendue de valeurs et le but est d'améliorer la relation entre un facteur de signal et une réponse de sortie. Dans un plan à réponse statique, la caractéristique de qualité à tester a un niveau fixe.

Par exemple, la quantité de décélération est une mesure de performances de freinage. Le facteur de signal correspond au degré d'appui sur la pédale de frein. Lorsque le conducteur appuie sur la pédale de frein, la décélération augmente. Le degré d'appui sur la pédale de frein a un effet significatif sur la décélération. Comme aucun paramètre optimal n'existe concernant l'appui sur la pédale de frein, il est inutile de le tester en tant que facteur de contrôle. Les ingénieurs souhaitent plutôt concevoir un système de freinage qui produise la quantité de décélération la plus efficace et la moins variable sur l'étendue d'appuis sur la pédale de frein.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de personnalisation du contenu.  Lisez notre politique