Sens de la composante de Cox et Piepel dans l'espace de plan

Lorsque vous modifiez la proportion d'une composante de mélange pour déterminer son effet sur la réponse, vous devez modifier celles des autres composantes en compensation car le total des proportions doit toujours être égal à un. Vous pouvez considérer ces modifications de la composante dont vous voulez évaluer l'effet, avec les modifications compensatrices des autres composantes, comme un sens de parcours de la région expérimentale.

Il existe deux sens de traçage courants le long desquels les estimations de réponses sont calculées : le sens de Cox et le sens de Piepel.
  • Lorsque le plan n'a pas de contrainte et que le point de référence se trouve au centre de la région expérimentale sans contrainte, le sens de Cox et le sens de Piepel constituent les axes du simplexe.
  • Lorsque le plan est soumis à des contraintes, le point du mélange de référence par défaut se trouve au centre de la région expérimentale soumise à contrainte, ce point étant différent du centre de la région expérimentale sans contrainte. Dans ce cas, le sens de Cox est défini dans l'espace du plan initial, tandis que le sens de Piepel l'est dans l'espace des pseudo-composantes L.
En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de personnalisation du contenu.  Lisez notre politique