Qu'est-ce que la méthode de Dunnett pour comparaisons multiples ?

Utilisée dans l'ANOVA, la méthode de Dunnett permet de créer des intervalles de confiance pour les différences entre la moyenne de chaque niveau de facteur et la moyenne d'un groupe de contrôle. Si un intervalle contient zéro, il n'existe pas de différence significative entre les deux moyennes comparées. Une fois que vous avez spécifié un taux erreur pour toutes les comparaisons, la méthode de Dunnett détermine les niveaux de confiance pour chacune des comparaisons.

Exemple pour la méthode de Dunnett

Vous étudiez trois pilules de perte de poids pour déterminer si elles diffèrent d'un placebo de manière significative. Au cours d'une expérience en double aveugle, cinquante personnes reçoivent la pilule A, cinquante la pilule B, cinquante la pilule C et cinquante un placebo. Le groupe auquel a été administré le placebo fait office de groupe de contrôle. Vous enregistrez la perte de poids moyenne de chaque groupe, puis effectuez l'ANOVA avec la méthode de Dunnett pour déterminer si l'une des trois pilules provoque une perte de poids qui diffère de manière significative de celle obtenue avec placebo. La méthode de Dunnett produit trois intervalles de confiance : un pour la différence de perte de poids moyenne entre le groupe A et le groupe du placebo, un pour la différence de perte de poids moyenne entre le groupe B et le groupe du placebo, et un pour la différence de perte de poids moyenne entre le groupe C et le groupe du placebo. Vous définissez à 0,10 le taux erreur pour l'ensemble des trois comparaisons ; par conséquent, le niveau de confiance pour la totalité des comparaisons est de 90 %.

L'intervalle de confiance pour la différence entre la pilule A et le placebo contient zéro ; par conséquent, vous concluez qu'il n'y a pas de différence entre la perte de poids dans le groupe A et dans le groupe du placebo. L'intervalle de confiance pour la différence entre la pilule B et le placebo ne contient que des nombres négatifs ; par conséquent, vous concluez que les sujets du groupe B ont perdu moins de poids que ceux du groupe du placebo. En d'autres termes, la pilule B empêche la perte de poids. Enfin, l'intervalle de confiance pour la différence entre la pilule C et le placebo ne contient que des nombres positifs ; par conséquent, vous concluez que la pilule C génère une perte de poids significative par rapport à un placebo. Au terme de cette étude, vous recommandez la pilule C.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de personnalisation du contenu.  Lisez notre politique